PARIS SORBONNE III S01E01 Thalia Gauch

« Sans la musique, la vie serait une erreur, une besogne éreintante, un exil » – Friedrich Nietzsche 

Université / University 

Sorbonne Paris III – Master Médiation de la Musique

Mémoire / Master Research Paper

« La médiation de la symphonie »  / « Mediation in symphony »

Poste actuel / Current position

Assistante de projets (Département Education) / Project Assistant (Educational Department) at la Cité de la musique/Philharmonie de Paris – Paris, FR

>> Profil LinkedIn <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

Schubert, Quintette à deux violoncelles en do majeur D.956

Pour les contrastes magnifiques, en particulier le contraste entre la vivacité et le désespoir dans le troisième mouvement.

Mozart, Quintet for clarinet and strings, K581

Pour la beauté du deuxième mouvement.

Bach, Concerto pour deux violons en ré mineur (BWV 1043) 

Pour le subtil dialogue entre les deux violons.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

C’était en 2014, lors de mon stage de Master 2 de Conception et direction de projets culturels (Paris III – Sorbonne Nouvelle) réalisé au sein du Service d’Action culturelle de l’Orchestre national d’Île-de-France. J’ai été très intéressée par ce stage et je me suis définitivement projetée dans ce type de métier et d’environnement.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Un spectacle équestre de Zingaro/Bartabas.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

Plusieurs choses : d’abord l’occasion d’en entendre, tout simplement, ensuite le fait de pouvoir travailler/côtoyer à la fois des artistes et des publics, l’absence de routine aussi, la variété du milieu du spectacle vivant. Enfin l’idée de transmission, à laquelle je suis très attachée.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

Lully, Le Bourgeois gentilhomme, Marche pour la cérémonie des Turcs

Mozart, Quintette pour clarinette et cordes K.581, deuxième mouvement.

Beethoven, Sonate pour piano n°14 dite « Sonate Clair de lune »

Schubert, Quatuor à cordes en ré mineur D.810 « La Jeune Fille et la Mort ».

Chostakovitch, Quatuor à cordes n°8 en ut mineur op.110

Barbara, « L’Aigle noir »

The King’s Singers, « Yesterday«  (The Beatles)

Mozart, Concerto pour piano n°23 en la majeur K.488, deuxième mouvement

Mozart, Sérénade n°10 en si bémol majeur K.361, dite Gran Partita

Mozart, Symphonie n°40 en sol mineur K.550

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Continuer à défendre l’importance de la culture dans sa diversité comme vecteur de partage, de citoyenneté, d’humanisme, de tolérance, de développement social.

 Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Si jamais je n’étais plus amenée à travailler dans la musique à l’avenir, j’espère tout de même que je resterai dans le milieu de la culture en général. Sinon, je n’en ai aucune idée pour le moment…

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

Shubert, Quintet with two cellos in C major D.956

For the magnificent contrasts, especially the contrast between vivacity and despair in the third movement.

Mozart, Quintet for clarinet and strings, K581

For the beauty of the second movement.

Bach, Concerto for two violins in D minor (BWV 1043)

For the subtle dialogue between the two violins.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

It was in 2014, during my internship at the Orchestre national d’Île-de-France‘s Department for Cultural Action. I was in Master’s second year (specialising in Conception and direction of cultural projects). I was very interested in this internship and I definitely planned to work in this type of profession and environment.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

An equestrian show of Zingaro/Bartabas.

Why on earth did you want to work in music?

Several things: first, the opportunity to hear music, simply, then being able to work and mix with both artists and audiences, the lack of routine too, the variety of live performances. Finally, the idea of transmission, to which I am very attached.

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen to the playlist <<

Lully, Le Bourgeois gentilhomme, Marche pour la cérémonie des Turcs

Mozart, Clarinet Quintet in A major K.581, second movement

Beethoven, Sonata for piano n°14 « Moonlight Sonata »

Schubert, String Quartet in D minor D.810 « Death and the Maiden »

Shostakovitch, String Quartet n°8 en C minor op.110

Barbara, « L’Aigle noir« 

The King’s Singers, « Yesterday » (The Beatles)

Mozart, Piano Concerto n°23 en A major K.488, second movement

Mozart, Serenade n°10 en B flat major K.361, « Gran Partita »

Mozart, Symphony n°40 en G minor K.550

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

To continue to defend importance of culture in its diversity as a vector of sharing, citizenship, humanism, tolerance, social development.

Is there life after music, and what would yours be ?

If I were not going to work in music in the future, I still hope that I will stay in the world of culture in general. Otherwise, I have no idea for the moment…

Anything you would like to add ? 

A quote by Friedrick Nietzche : « Life without music is only error, exhaustion, exile… »  

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s