SORBONNE PARIS III S01E02 Lydie TARRIEU

“C’est un devoir aussi envers les autres que d’être heureux” – Alain dans Propos sur le Bonheur

Université / University 

Sorbonne Paris III – Master Médiation de la Musique

Mémoire / Master Research Paper

« La Médiation de la Musique par les arts picturaux : une meilleure perception de la musique grâce aux connexions interartistiques »  / « Mediation in music through pictural arts : a better perception of music thanks to interartistical connections »

Poste actuel / Current position

Assistante à la CISAC (Confédération Internationale des Sociétés d’Auteurs Compositeurs) – Paris, FR

>> Profil LinkedIn <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

Difficile de n’en citer que trois, je me rattraperai avec les aliens :

Miles Davis, « So What »

Ce morceau évoque le souvenir du son de trompette qui émanait du bureau de mon père lorsqu’il ressortait ses vieux vinyles…

Mozart, Requiem

Pas très original, mais cette œuvre me prend aux tripes, en particulier le Confutatis, que Mozart dicte à Salieri sur son lit de mort dans le film Amadeus et qui déclenche chez moi un torrent de larmes…

Kassav’, « Mwen viré »

J’ai entendu cette chanson pour la première fois quand j’avais 3 ans dans une salle de cinéma et je me suis remise à l’écouter tous les matins pour me motiver et me rappeler la chaleur de mon île quand je suis arrivée à Paris il y a 10 ans pour mes études ; elle parle du retour au pays natal.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Je pratique la musique depuis que j’ai 6 ans et mes parents m’amenaient très souvent à des concerts, mais j’ai vraiment eu le déclic à mon premier concert de Marcus Miller, quand j’avais 15 ans ; je me suis dit à ce moment-là que je voulais moi aussi organiser des concerts pour procurer le même bonheur à un public ; et à chaque festival ou concert je me rends compte que je suis comme un poisson dans l’eau.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Sans chauvinisme aucun : un concert de Kassav. J’ai rarement vu un groupe aussi fédérateur. Ils mettent tout le monde d’accord. Jeunes comme moins jeunes, toutes origines confondues.   

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

Faute de devenir une musicienne professionnelle (pour cause de trac maladif), j’ai voulu garder un lien étroit avec ma passion dans ma vie professionnelle….

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

Al Green, “How can you mend a broken heart“

Billie Holiday, “Strange Fruit“

Snarky Puppy, “Lingus“

2pac, “Until the end of time“

Chopin, Concerto N°2  

Erykah Badu, “Next Lifetime“

D’Angelo, “Cruisin’“

Bobby McFerrin, “The Garden“

J.Dilla, “You’re my lady“

John Coltrane, “Lonnie’s Lament“

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

J’aimerais pouvoir accéder à un poste créatif qui me permettrait de mettre en lumière mes découvertes …Programmatrice d’une salle ou d’un festival, par exemple. Ou occuper un  poste dans la lignée de mes études et grâce auquel je pourrais transmettre ma passion pour la musique à des publics dits spécifiques. 

 Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Une vie après la musique pourquoi pas, une vie sans musique certainement pas. Parfois je songe à la naturopathie comme idée de reconversion…ou à la sophrologie, bref, à certains métiers du bien-être. Pourquoi pas la musicothérapie… Tant que je peux faire du bien aux autres…

Autre chose à ajouter ?

Des titres de morceaux à écouter? 😊 

 …And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

Hard for me to only give three titles, I’ll catch up with the aliens :

Miles Davis, « So What »

Makes me think of the trumpet sounds coming out of my father’s office when he used to listen to his old records…

Mozart, Requiem

I know it’s not very original, but this piece is overwhelming to me, especially Confutatis, which Mozart dictates to Salieri while laying on his deathbed in the movie Amadeus. That scene makes me burst in tears every time…

Kassav’, « Mwen viré »

I first heard that song in a movie theatre when I was 3 years old. I started listening to it again every morning to motivate me when I arrived in Paris 10 years ago. It reminded me of my warm and sunny island…

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

I’ve been playing an instrument since I was 6 and my parents used to bring me to many concerts, but I realized I wanted to work in the music business when I attended my first Marcus Miller concert. It brought me such happiness that I told myself I wanted to organize concerts in order to bring others the same kind of happiness.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

I think everyone can have fun at a Kassav concert. I’ve always seen all kinds of people at their concerts. Old people, young people, women, men, all “ethnicities” are represented.

Why on earth did you want to work in music?

Failing to become a professional musician (because of stage fright), I wanted to keep a close link with my passion in my professional life….

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen to the playlist <<

Al Green, “How can you mend a broken heart“

Billie Holiday, “Strange Fruit“

Snarky Puppy, “Lingus“

2pac, “Until the end of time“

Chopin, Concerto N°2  

Erykah Badu, “Next Lifetime“

D’Angelo, “Cruisin’“

Bobby McFerrin, “The Garden“

J.Dilla, “You’re my lady“

John Coltrane, “Lonnie’s Lament“

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

I wish I could access a creative position that would allow me to highlight my musical discoveries … Programmer of a venue or festival, for example. Or hold a position in line with my studies and through which I could pass on my passion for music to « specific audiences » (quotation marks refer to professional linguo in the field music mediation in France).

Is there life after music, and what would yours be ?

A life after music why not, a life without music certainly not. Sometimes I think of naturopathy as an idea of ​​reconversion … or sophrology, in short, certain professions of well-being. Or music therapy … As long as I can do good to others …

Anything you would like to add ? 

Other songs to listen to ?  😊

The translation of the quote in French : 

« It’s also a duty to others to be happy », Alain in About Happiness

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s