PARIS SORBONNE IV S01E01 MATHILDE EL HADEUF

« Il est grand temps de rallumer les étoiles. » Guillaume Apollinaire

Université / University

Sorbonne Paris IV – Master 2 Arts, Lettres, Langues, Mention Musique et Musicologie, Spécialité Administration et gestion de la musique

Mémoire / Master Research Paper

Les outils concourant à la bonne gestion des ensembles musicaux classiques / Tools contributing to the good management of classical music bands

Poste actuel / Current position

Chargée du projet Muside et du développement de l’association Laboratoire de recherche et d’expérimentation du secteur musical (LAREMU) / Project manager of Muside and in charge of the development of the association Laboratory of research and experimentation of the musical sector

>> Profil Linkedin <<

>> Twitter <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

Les Miroirs – Maurice Ravel

Ma plus grande émotion musicale

« Imagine » – John Lennon

Un modèle de chanson engagée

« Fallin' » – Alicia Keys

Un titre a marqué ma jeunesse et qui est peut-être une des raisons pour lesquelles j’ai commencé le piano

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

À la sortie de mes études, je me suis dit que c’était le moment de faire ce en quoi je croyais car la vie est courte, il faut commencer tôt.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

J’aime beaucoup le Centre de musique de chambre de Paris. Il propose à des jeunes musiciens une scène et surtout une nouvelle manière de travailler. Les concerts sont conçus comme des spectacles, les musiciens jouent par cœur (car ils ont un long moment de répétition suivi de plusieurs représentations), il n’y a plus d’obstacle entre la musique et les musiciens qui peuvent alors la vivre. De plus les tarifs sont très abordables.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

Dès la fin du collège je voulais travailler dans la musique. Elle apporte tellement à l’individu, elle a une force incroyable, elle est passionnante, intrigante, bref, elle peut changer le monde.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

Jacques Brel, « Ne me quitte pas »
Concerto pour piano n°3, mouvement I, Serguei Rachmaninov
Nat King Cole, « L-O-V-E »
Symphony n°9, mouvement IV, Ludwig van Beethoven
Queen, « Bohemian Rhapsody »
Salut d’amour, Op. 12, Edward Elga
The Jimi Hendrix Experience, « Purple Haze »
Jules Massenet, « Pleurez, mes yeux »
Eminem, « Lose Yourself »
Rolland de Lassus, « La nuit froide et sombre »

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Le monde connaît de nombreux changement, ces derniers sont rapides il va falloir s’y adapter aussi rapidement.Le secteur de la musique classique est très complexe et tolère peu le changement, ça va donc être un vrai défi. Le premier et le plus urgent est donc de changer les organisations conservatrices, de les ouvrir au monde extérieur, d’apporter de la fraicheur et de la nouveauté, de la jeunesse aussi ce qui implique une remise en question en profondeur et de ne pas avoir peur. La technologie est secondaire je pense, les moyens importent peu, c’est les mentalités qui doit évoluer.

Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Il y a une vie après la musique mais jamais sans musique ! Notre époque est très importante, dans tous les secteurs les choses bougent. On a envie de s’investir dans plein de choses différentes. C’est peut-être un des changements, ne plus avoir un seul métier, une seule spécialisation mais pouvoir s’investir dans plusieurs projets. Ce qui me plait c’est construire des projets d’intérêt général, qui font sens et améliorent la société. Si ma vie pouvait donc être une suite de projets passionnants je serais donc la plus heureuse.

Autre chose à rajouter ?

On n’a qu’une vie, il faut l’utiliser pour en faire ce en quoi on croit.

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

The Miroirs – Maurice Ravel

My greatest musical emotion.

« Imagine » – John Lennon

An ideal of committed song

« Fallin' » – Alicia Keys

A track hich marks my youth and is perhaps one of the reasons why I started to learn the piano.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

At the end of my studies, I told myself that it was the moment to do what I believed in because the life is short, you have to begin early

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

I really like the Centre de musique de chambre de Paris. It offers to young musicians a stage and above all a new way to work. Concerts are conceived like shows, musicians play by heart (because they have a long period of rehearsal followed by several performances), there is no more obstacle between the music and the musicians who can live it. Moreover prices are really affordables.

Why on earth did you want to work in music?

From the end of secondary school, I wanted like to work in Music business. It brings so much to the person, it has an incredible force, it is fascinating, it can change the world !

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen to the playlist <<

Jacques Brel, « Ne me quitte pas »
Concerto pour piano n°3, mouvement I, Serguei Rachmaninov
Nat King Cole, « L-O-V-E »
Symphony n°9, mouvement IV, Ludwig van Beethoven
Queen, « Bohemian Rhapsody »
Salut d’amour, Op. 12, Edward Elga
The Jimi Hendrix Experience, « Purple Haze »
Jules Massenet, « Pleurez, mes yeux »
Eminem, « Lose Yourself »
Rolland de Lassus, « La nuit froide et sombre »

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

World is in big changes that are fast so we have to adapt quickly.
Classical music business is very complex, it tolerates not much change, so it will be a real challenge.The first and most urgent is to change the conservative organizations, to open them to the outside world, to bring freshness, novelty and youth, which implies a deep questioning with no fear. Technology is secondary I think, the means do not matter, minds must evolve.

Is there life after music, and what would yours be ?

There is a life after music but never without music! Our time is very important, in all sectors, things are moving. We feel to invest in many different things. This is perhaps one of the changes, no longer having a single job, a single specialization but being able to invest in several projects. What I like is to build projects of public interest, which make sense and improve society. If my life could be a series of exciting projects then I would be the happiest.

Anything you’d like to add ?

We only have one life, we have to use it to do what we beleive in.

“It is high time to relight the stars”

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s